signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
élections

Présidentielle : audition des deux cas de contestation

Microphone

Les deux candidats à la présidence, qui avaient officiellement contesté les résultats des élections du 25 octobre 2015, ont été entendus ce mardi au Bureau du contentieux électoral de l’ouest 1.

Les avocats de Maryse Narcisse ont plaidé pour l’exclusion du candidat du parti au pouvoir, Jovenel Moise.  Pour sa part,  Cluny Vilaire Duroseau, qui se dit insatisfait de son score, a réclamé le recomptage des bulletins qui seraient marqués en sa faveur.

Lisant la requête de la candidate de l’organisation de l’ancien président Jean-Bertrand Aristide, Me Axène Joseph a appelé le BCED à constater les nombreux cas de fraudes et d’irrégularités enregistrées lors du scrutin du 25 octobre. Ce sont, a-t-il dit, des irrégularités qui affectent la crédibilité du processus électoral. Il a identifié Jovenel Moïse comme l’auteur intellectuel et le principal bénéficiaire de ces fraudes et irrégularités et recommande, de ce fait, son exclusion du processus.

De son côté, Me Fanfan Guerilus, l’avocat du leader du MESKEPA Vilaire Cluny Duroseau, a exigé que sa contestation soit acheminée au BCEN, le seul organe qui, dit-il, peut ordonner une vérification au centre de tabulation des votes. Il affirme que, sur la base des informations recueillies par les mandataires de son client, les 1208 voix qui lui ont été attribuées ne correspondent pas à la réalité, estimant que M. Duroseau a obtenu plus de 10 mille voix.

Le président du BED de l’ouest 1, Wally Desance qui a fait office de président du tribunal électoral, a ordonné le dépôt des pièces et souligné que la décision du tribunal sera rendue dans le délai prévu par la loi.

Présidentielle : audition des deux cas de contestation was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top