signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Gouvernement

Prévention oblige, le gouvernement haïtien passe à l’action

Le ministre de l’agriculture, Jacques Thomas

Prévention oblige, le gouvernement haïtien passe à l’action

Des travaux de curage de canaux d’évacuation et de traitement des ravines au niveau des bassins versants sont lancés, à partir de ce lundi 18 février, à travers les zones les plus vulnérables du pays. Ces opérations, qui ciblent également les lits de certaines rivières, s’inscrivent dans le cadre du programme d’urgence du gouvernement visant à limiter les pertes en vies humaines et les dégâts matériels généralement enregistrés pendant la période des intempéries.

 

Le ministre de l’agriculture, Jacques Thomas, qui a confirmé le démarrage des travaux cette semaine, informe qu’une enveloppe de 300 millions de gourdes (7.9 millions de dollars américains) est mobilisée. « Bien avant la saison pluvieuse, le traitement des ravines et des rivières, représentant de véritables dangers pour les populations des zones ciblées, sera effectif », rassure l’agronome Thomas qui a eu la semaine dernière une rencontre avec des députés haïtiens dont Guy Gérard Georges.  

L’élu de Torbeck/Chantal souhaite la mise en œuvre par le gouvernement de programmes s’inscrivant dans le cadre d’un plan global de protection de l’environnement. Le parlementaire déplore le fait que chaque année les mêmes petits projets sont exécutés ne permettant pas de résoudre, de manière durable, les problèmes dus au déboisement massif des montagnes. En ce sens, il appelle les autorités concernées à prendre toutes les dispositions nécessaires en vue de faire face à la prochaine saison pluvieuse qui s’annonce catastrophique.

« Nous ne pouvons continuer à gaspiller de l’argent dans des petits projets incapables de produire les résultats escomptés. Il nous faut de préférence investir dans des projets macros si l’on veut avoir des résultats durables », a conclu le député Guy Gérard Georges.

CR//         

         

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top