signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Politique

PSUGO : Martelly appelle à punir les corrompus

Microphone

Le président de la République,  Michel Joseph Martelly, a réuni, le mercredi 15 juillet 2015, au Palais National, le ministre de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), Nesmy Manigat, celui de la Justice et de la Sécurité Publique, Pierre Richard Casimir, le Directeur Général de l’Unité de lutte contre la Corruption (ULCC), Rodiny Jean-Baptiste, et le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), Godson Orélus, autour des cas d’irrégularités constatés à travers le Programme de Scolarité Universelle Gratuite et Obligatoire (PSUGO).

Le chef de l’Etat a passé formellement des instructions à ces autorités pour agir avec fermeté dans le dossier des responsables d’écoles corrompus, tant du secteur public que privé. Le président Martelly a fait savoir que l’Etat a pris toutes les dispositions en vue de mettre la main au collet de toutes les personnes impliquées dans le détournement des fonds alloués au fonctionnement du PSUGO.

Le ministre Nesmy Manigat a affirmé qu’un plan de déploiement, à travers tous les départements, est prévu à partir de la nouvelle rentrée scolaire. Toutes les écoles privées et publiques inscrites au PSUGO seront concernées. Il a rappelé qu’une enquête menée par l’ULCC a révélé des cas d’irrégularités graves au sein de 85 établissements scolaires sur les 340 questionnés à Carrefour (Ouest) et à Gros Morne (Artibonite). 64 autres écoles suspectées sont également sous enquête. « Tous les moyens de justice seront mis à la disposition du MENFP pour continuer à poursuivre les fraudeurs », a confirmé, pour sa part, le ministre Pierre Richard Casimir, indiquant que les fonds détournés seront restitués au bénéfice des écoliers et des enseignants.

Très préoccupé par les nombreux cas de corruption enregistrés dans le cadre de l’exécution du PSUGO auquel il tient beaucoup, le Président de la République recommande au MENFP d’assurer une saine gestion de ce programme. Pour le Chef de l’Etat, les efforts doivent être multipliés en vue de rendre ce programme accessible davantage à tous et d’améliorer du même coup la qualité de l’éducation sur tout le territoire national.

 

PSUGO : Martelly appelle à punir les corrompus was last modified: by
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top