signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Parlement

Qu’ils commencent à faire leur valise !

La séance d’interpellation de trois membres du gouvernement haïtien aura lieu le mardi 5 novembre 2013, selon des informations provenant du palais législatif. Manque de résultats et violation de la loi sont les principales fautes qui leur sont reprochés.

 

Les sénateurs proches du pouvoir exécutif ont signé la pétition demandant que les ministres de la justice, Jean Renel Sanon, des affaires étrangères, Pierre Richard Casimir et de l’Intérieur, David Bazile soient interpellés. Une démarche que le sénateur Wencesclas Lambert inscrit dans le cadre de la recherche de la cohésion dans le fonctionnement du Sénat de la République.

A entendre M. Lambert, les sénateurs de l’opposition doivent se montrer aussi coopératifs lors du vote de certains documents comme le projet loi sur le Fonds National de l’Éducation (FNE).

Le sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé, l’un des initiateurs de cette interpellation, se réjouit du consensus dégagé au Grand Corps. Pour lui, ces trois ministres ont déjà perdu leur job. Jean-Baptiste Bien-aimé annonce que bientôt le premier ministre Laurent Lamothe sera renvoyé à son tour.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top