signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Parlement

Réconciliation entre Lochard et Bourjolly, mais ils paieront pour les dommages mobiliers causés par la bagarre

La paix et le calme vite rétablis entre Fritz Gérald Bourjolly et Jean René Lochard, deux députés qui se sont battus dans l’enceinte même du parlement haïtien, le 7 août 2013 avant le vote du budget.

 

Sous l’œil aiguisé des caméras de télévision et sans égard pour leurs mandants, les députés ont réglé leurs différends à coups de poing. Trois jours après, ils se réconcilient comme si de rien n’était. « Ce n’étaient que des échauffourées entre collègues parlementaires. Des malentendus. Pas de rancœur ! Ce qui s’est passé est définitivement relégué aux oubliettes », a déclaré le député Lochard.

Pour sa part, le député Bourjolly regrette l’incident et promet de continuer à travailler avec son collègue dans l’intérêt de la nation.

Le spectacle est malheureux, estime Jean Tholbert Alexis. Les élus avaient les nerfs à vif. L’engouement des parlementaires les ont poussés à l’extrême jusqu’à s’échanger des gifles. Mais, le président de la Chambre basse regrette que des législateurs aient projeté une si mauvaise image d’eux-mêmes. Les élus ne s’appartiennent. Ils travaillent pour le peuple, souligne Me. Alexis.

Compte tenu des dégâts mobiliers causés par la bagarre, les frais de réparation seront prélevés sur le salaire des parlementaires bagarreurs    

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top