signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Gouvernement

Remaniement ministériel: les réactions sont défavorables…

conseilministreart

Les nouveaux choix ont-ils été faits sur la base des compétences des personnalités ? C’est la question que se pose le député Joseph Wilbert qui croit savoir que ce nouveau remaniement a été effectué sans tenir compte des vraies faiblesses du gouvernement en place. En clair, l’élu de Grande Saline ne s’attend pas à de grands résultats.

Le président du sénat de la république, Simon Dieuseul Desras, exprime également son pessimisme suite aux changements opérés dans le gouvernement. Selon lui, la population haïtienne ne peut rien espérer de ce remaniement ministériel. Il croit que, par ce changement, la nature clanique du gouvernement a été renforcée.

Le bloc Parlementaire pour le renforcement institutionnel (PRI) désapprouve catégoriquement le remaniement du cabinet ministériel. Le député Vickens Dérilus, dit ne pas comprendre le bien-fondé de la reconduction du ministre chargé des relations avec le parlement, Ralph Théano.

« Si Ralph Theano est reconduit c’est que le chef du gouvernement est satisfait de son travail », a déclaré, pour sa part, le député Emmanuel Fritz Gerald Bourjolly. L’élu d’Aquin se dit persuadé que les propos tenus par le ministre chargé des relations avec le parlement à l’égard des députés du PRI sont cautionnés par l’exécutif.

Selon les parlementaires du PRI, le gouvernement actuel n’a plus de légitimité, expliquant que l’administration Martelly/Lamothe a perdu sa configuration initiale.

Les réactions des organisations des droits de l’homme ne diffèrent de celles des parlementaires et d’autres acteurs politiques. La Plateforme des organisations de défense des droits humains (POHDH) n’attend pas grand-chose de ce nouveau remaniement ministériel. Son secrétaire exécutif, Anthonal Mortimé, affirme que la réussite des actions gouvernementales dépend d’une vision globale, prenant en compte les préoccupations sociales et économiques des citoyens. Sa seule satisfaction est que plus de femmes intègrent le pouvoir.

Les sept (7) nouveaux membres du cabinet ministériel ont été investis dans leurs fonctions, mercredi, par le premier ministre Laurent Lamothe, 24 heures après avoir annoncé ce remaniement sur twitter. Le chef du gouvernement, qui a tenu à justifier ce changement, a tenté de rassurer la communauté internationale.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top