signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Justice

Rudolph Boulos, membre du réseau de faussaires opérant dans les douanes, selon le sénateur Bien-Aimé

Le sénateur Jean-Baptiste Bien-Aimé exige l’arrestation de son ancien collègue Rudolph Boulos. Il affirme avoir observé l’ancien élu du Nord-est en compagnie de Ernest Laventure dit Mòlòskòt opérant dans la douane de Ouanaminthe.

 

L’élu du département du Nord-est a fait ces déclarations en réaction au démenti apporté par M. Boulos mardi en marge de son audition au Palais de Justice de Port-au-Prince dans le cadre du dossier de faux et usage de faux au niveau de l’Administration générale des douanes.

Roudolph Boulos nie toute appartenance à un réseau de faussaires

Roudolph Boulos a démenti avoir détenu une carte l’autorisant à porter une arme appartenant au réseau de faussaires possiblement dirigé par Mòloskòt. Le parlementaire, au contraire, plaide pour que l’action publique se mette en mouvement contre les auteurs de ces fraudes.

Rudolph Boulos n’a pas dit la vérité, selon le sénateur Bien-Aimé

Pour le sénateur Bien-Aimé, Rudolph Boulos n’a pas dit la vérité. Il persiste que l’ancien parlementaire appartient à ce réseau dont plusieurs membres sont déjà écroués. « Tout le monde sait que Boulos est un faussaire qui avait trompé la vigilance de la population haïtienne pour accéder au Parlement », explique Jean-Baptiste Bien-Aimé qui se dit prêt à témoigner.

Par ailleurs, Jean-Baptiste Bien-Aimé souligne que « ce gang travaillait pour le compte du Palais national ». Il dit souhaiter que la justice fasse la lumière sur cette affaire. 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top