La nouvelle dimension

Tête droite vers les élections, mais pas sans l’article 289 de la Constitution

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on telegram

Tête droite vers les élections, mais pas sans l’article 289 de la Constitution

Le vote par le Sénat des amendements à la loi électorale serait une carte blanche accordée au chef de l’Etat pour l’habiliter à mettre en œuvre ses projets contre la République, laisse entendre Moise Jean Charles. Le sénateur du Nord, qui  reste accroché à  l’article 289 de la Constitution haïtienne amendée pour  la formation du Conseil électoral provisoire, dénonce, par ailleurs, la disparition de plusieurs ordinateurs dans les bureaux de l’Office national d’identification.

 

Facebook Comments

A lire aussi...