signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Culture et loisirs

Trois artistes haïtiens revenus satisfaits du Center Stage

Photo credit: Uconn.edu / Les frères de Kappa Alpha Psi.

Trois artistes haïtiens revenus satisfaits du Center Stage

Les trois groupes artistiques haïtiens, Belo, le groupe troubadour Ti-Coca et l’Ecole de danse Jean René Delsoin, qui ont participé à la première édition du programme d’échange culturel baptisé « Center Stage » aux Etats-Unis sont revenus au pays, satisfaits de l’expérience. Cette tournée, qui a duré un mois, est réparatrice de l’image d’Haïti, selon Régine René Labrousse.

 

Grâce à ce programme réalisé à l’initiative de l’ambassade américaine en Haïti, les artistes se sont produits en présence de plus de 19 mille spectateurs. Et, ce sont des américains qui n’avaient de contact avec Haïti que par le biais de la presse, précise l’attachée aux affaires culturelles de l’ambassade américaine en Haïti.

L’artiste Belo, l’un des bénéficiaires du programme « Center Stage », se dit heureux. Cette tournée aura des incidences bénéfiques sur le pays, assure Jean Belony Murat.  L’expérience nous aura appris, indique le chanteur, que nous pouvons miser sur la culture. Elle est source de revenus et elle est capable de drainer beaucoup de monde en Haïti, conclut l’auteur de l’album Lakou Trankil ».

Center Stage est un programme du département d’Etat qui a démarré il y a deux ans. Il vise à promouvoir une compréhension mutuelle entre les américains et les haïtiens. Le département d’Etat a reçu le soutien de plusieurs donateurs et professionnels du secteur culturel privé des Etats-Unis.

Cette tournée a permis à Haïti de partager ses richesses culturelles avec les Etats-Unis. Il s’agit de la première édition de ce programme important. Trois pays seulement en ont bénéficié : Haïti, Maroc et Indonésie. Haiti a fasciné les américains, se réjouit Mme. Labrousse.

Les groupes haïtiens ont été choisis sur la base d’un concours. Une équipe était rentrée au pays en mai 2011 pour l’audition des groupes qui se sont portés candidats au programme. Le professionnalisme des artistes était le premier critère dont on tenait compte pour sélectionner les groupes, a affirmé  Régine René Labrousse.

Rdh/Signal Fm

 

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top