signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Billet de la Rédaction

Véhicules inadaptés au transport en commun

voituredelabreeart

Tout a vraiment changé dans le transport en commun en Haïti, mais dans le mauvais sens. Les normes définies en matière de construction des Tap-Tap et de réaménagement des autobus, parcourant les différents circuits de la capitale, ne sont pas respectées, et ceci délibérément. A la base de ce laisser-aller, le dysfonctionnement de l’unité d’inspection du service de la circulation des automobiles.

Observant l’état de délabrement avancé de la grande majorité des Tap-Tap et taxis circulant à Port-au-Prince, on est en droit d’affirmer qu’aucun contrôle véritable n’est effectué avant de livrer les documents les habilitant à emprunter la voie publique. Généralement, il s’agit de vielles Pick-Up défoncées, sur lesquelles des carrosseries improvisées sont fixées à partir d’une cage en fer forgé. A l’intérieur, les passagers s’installent inconfortablement sur des bancs en bois avec le risque de se faire écorcher par des clous.

Jusque vers les années 80, les Tap-Tap et les autobus réaménagés, assurant les différents trajets étaient relativement propres et les passagers étaient à l’abri du soleil et de la pluie. Ils faisaient partie du patrimoine touristique d’Haiti, en tant qu’œuvres artisanales extraordinaires. Aujourd’hui, puisque la société haïtienne accorde très peu d’importance à l’esthétique, et puisque les gouvernements qui se succèdent souffrent de carence d’autorité, les règles sont ignorées et les agents de la circulation ridiculisés.

Chaque jour qui passe, des dizaines d’objets roulants non identifiés, les fameux ORNI, viennent augmenter le parc des véhicules délabrés assurant le transport en commun dans une capitale déjà asphyxiée de véhicules privés en mauvais état.

Pour la continuité du désordre, chaque année les cartes de ces véhicules sont renouvelées sans être inspectées véritablement, sinon plus de la moitié d’entre eux prendraient le chemin des garages.

CR, Signal FM    

Photo:Kenol Aurelus

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top