signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Education

Haïti-éducation: les écoliers invités à regagner leur classe

Radio Signal FM
Nesmy_Manigat1

Haïti-éducation: les écoliers invités à regagner leur classe

La manifestation, le jeudi 23 octobre dernier, de centaine de  lycéens dans les rues de la capitale est, selon le ministre Nesmy Manigat, le fait de la manipulation de certains directeurs d’écoles publiques.

Ils ont fait croire, explique le ministre, qu’ils sont révoqués par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) alors que ce dernier prépare à l’intention des enseignants des séances de formation pour parfaire leurs compétences en gestion d’établissements scolaires publics. C’est pourquoi, il invite les écoliers à regagner leur salle de classe respective pour atteindre le nombre de jours de classes standard.

Ces directeurs de lycée, selon M. Manigat, avaient, depuis deux mois, été informés via un communiqué du MENFP, de la tenue de ces séances de formation à leur intention. Pourtant, ils ont choisi de manipuler les écoliers par la désinformation. En effet, ces fonctionnaires de l’État craignent que les cadres du MENFP ne viennent les suppléer définitivement en leur absence. C’est pourquoi ils demandent que les censeurs des écoles publiques qu’ils dirigent,  tiennent les rênes des lycées pendant leur période de formation. Cette demande est rejetée par le ministre qui estime légitime que le MENFP se réserve le droit d’assurer la supervision administrative et pédagogique des écoles publiques.

M. Manigat rappelle que la formation des directeurs d’écoles publiques fait partie des 12 mesures qu’il a prises depuis son arrivée à la tête du MENFP. Il est écrit, en effet, ce qui suit dans l’une de ces mesures : « les établissements publics et les écoles subventionnées dont le taux de réussite aux examens officiels est inferieur ou égal à  20% sont automatiquement placés sous la surveillance d’un comité de gestion provisoire chargé de les aider pendant deux années consécutives en accompagnant le directeur et les enseignants à  améliorer le niveau de rendement scolaire des élèves »

Bien qu’il reconnaisse que tous n’ont pas accès à l’éducation en Haïti, néanmoins, le ministre du MENFP croit que l’accent doit être mis sur la qualité de l’éducation. Cette dernière est, selon lui, le nouveau virage vers lequel est tourné le monde. Par conséquent, croit-il, la formation des cadres est un outil clé permettant au pays de trouver sa place dans le concert des nations.

 

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top
Informez-vous tous les jours et à chaque instant sur Signal FMLISTEN LIVE
+