signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Société

Lettre ouverte à son Excellence le président d’Haïti M. Michel Joseph

M. le président,

Je crois que le moment est propice pour appeler le Nigeria à venir nous aider à pomper notre pétrole, dont les revenus bien administrés apporteront une ondée fraîche à la majorité du peuple haïtien qui vit des moments de misère, les 9/10 de notre population ne peuvent manger que parfois (une fois par jour), ne s’habillant que de «pèpè» qu’on nous envoie de par le monde: nous sommes leurs poubelles!

Le Nigeria attend depuis plusieurs années l’invitation officielle d’un gouvernement haïtien pour venir nous aider (la patience a ses limites). Nous leur avons fait parvenir des photos d’un tuyau de forage de pétrole, lequel enfoui depuis des décennies sous environ 2 mètres de terre bien protégée par des madriers de bois recouvert encore par de larges feuilles de fer, ainsi que l’analyse de carottes trouvées près du tuyau de forage, résultat après culture (pétrole). Le Nigeria promet 60% pour nous et 40% pour eux du produit. Il veut encore nous aider dans l’agriculture, et leur aide financière sera injectée dans des projets rentables et humanitaires.

Interrogez le docteur Emmanuel Ford qui tient une correspondance intéressante avec le Nigeria, il vous en dira long.

M. le président, nous devons exploiter nos richesses sans retard, le peuple ne peut plus attendre (vous savez que ventre vide n’a point d’oreilles). Donc, vous comprendrez très bien ce que je veux dire par là.

Bien que certains pensent que notre sous-sol est hypothéqué, je n’y crois pas. Le Venezuela prie pour la santé de son président. Les États-Unis très bientôt seront les plus grands exportateurs de gaz dans le monde.

Tous les deux, nous les avons aidés à conquérir leur indépendance. A présent, nous devons nous occuper de la population haïtienne.

A vous M. le président de faire le premier pas, Dieu fera le reste et le peuple haïtien croira en vous. Les députés et les sénateurs se conduiront en patriotes et non en «patripoches». Bien à vous M. le président, allez-y sans crainte. Je vous salue en la patrie qui reprendra son indépendance, car nous sommes aujourd’hui sous occupation déguisée.

Le père Désir des Salésiens et le géologue Forentain Moras ont visité ce lieu à Saint-Marc ils en sont sortis émerveillés.

Emmanuel Bouillon3, Delmas 4 B

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top