signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Justice

La plaidoirie de JILAP à l’occasion de la Journée Nationale Justice et Paix

Le dimanche 16 mars rappelle la Journée Nationale Justice et Paix. L’occasion pour la commission archidiocésaine justice et paix de Port-au-Prince (JILAP) d’appeler l’Etat central à assumer ses responsabilités envers les citoyens. JILAP exhorte par ailleurs le parlement et la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif à exercer pleinement leur pouvoir de contrôle sur l’Exécutif.

 

JILAP commémore la Journée Nationale Justice et Paix autour du thème « Rôle de chaque citoyen et de l’Etat central dans la garantie de la vie sociale, économique et politique ».

En cette occasion, la Commission Archidiocésaine Justice et Paix attire l’attention des responsables étatiques sur la nécessité d’œuvrer à l’amélioration des conditions d’existence des Haïtiens. Stéphanie Marie Jonie Molière, responsable des droits humains à JILAP, se dit persuadée que l’Etat, en remplissant sa mission, contribue à rendre plus responsables les citoyens.

En ce sens, JILPAP formule un ensemble de propositions à l’endroit des autorités. Elle préconise des textes de loi qui cadrent avec la réalité économique et sociale de la population. Un environnement sécuritaire susceptible d’attirer les investissements étrangers est aussi indispensable, rappelle Stéphanie Marie Jonie Molière qui plaide en faveur d’un contrôle strict du pouvoir Exécutif par les entités qui en ont la mission.

A l’occasion de la Journée Nationale Justice et Paix, JILAP renouvelle son engagement à faire la promotion de la paix et la dignité afin que les Haïtiens puissent comprendre le vrai sens de la vie.

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top