signal-logo

player-onplayer-on
ON AIR 24/24

Numéros de téléphone:
(509) 47.14.22.64 | +1.305.407.2119
Parlement

Ils veulent mettre en accusation le peuple

Un groupe de 13 députés de l’opposition parlementaire a déposé le vendredi 6 septembre 2013 un document au bureau de la chambre des députés demandant la mise en accusation du président Michel Martelly, du premier ministre Laurent Lamothe et de son ministre de la justice, Jean Renel Sanon en vue de leur destitution.

 

Ces députés demandent à l’Assemblée, constituée en Haute Cour de Justice, de remplacer le chef de l’Etat conformément aux prescrits de la constitution, de nommer et installer un nouveau gouvernement.

Les députés accusent le président Michel Martelly de crime de haute trahison. Parjure, violations systématiques de la constitution, abus de pouvoir, empiètement dans le champ d’action souveraine du pouvoir judiciaire, crimes contre la Constitution sont entre autres les qui sont reprochés au chef de l’Etat.

« Ce n’est pas le président de la République qu’ils vont mettre en accusation, mais le peuple haïtien qui a été aux urnes et qui est en harmonie avec son président. », telles sont les réactions du porte-parole de la présidence, Lucien Jura, par rapport à la proposition de mise en accusation.

Lucien Jura, qui parle de « campagne de dénigrement », rappelle que l’Administration Martelly/Lamothe a relevé les défis face auxquels les dirigeants haïtiens avaient échoué au cours des 30 dernières années.  

Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Actualités à la une

To Top